Un peu d’histoire

Kerbot a été un manoir construit au XVI ème siècle, connu aujourd’hui pour être devenu un restaurant. L’ancien manoir de Kerbot avait été possédé par une famille d’officiers du duc de Bretagne, la famille du Bot, d’où le nom du lieu. Il a été acheté par la famille de Gouvello avant la révolution.

Transformé en ferme, l’ancien manoir a été remanié par le marquis de Gouvello qui en fit un orphelinat à vocation agricole et viticole. Le seul vestige ancien est la cheminée de la pièce nord.

Le reste a été très remanié voire construit pour l’ouverture de l’institution en 1872. Il recrutait ses élèves, plus âgés, ils avaient dix huit ans, parmi les enfants de l’orphelinat voisin de Kerhars.

L’orphelinat avait au début du XX ème siècle quinze élèves. Ils pratiquaient l’agriculture et l’élevage. Ils avaient aussi des cours dans une salle de classe. L’orphelinat était géré par quatre Frères de Saint-François-Régis.

Les jeunes gens qui sortaient devenaient garçons de ferme ou jardiniers. Le fait que l’institution soit religieuse explique la présence de 3 statues sur socle sur le mur ouest du corps principal. La chapelle se trouvait au rez-de-chaussée dans une pièce au nord du bâtiment. b

Une belle statue de Saint-Joseph en marbre qui se trouve dans le transept sud de la chapelle de Kerlevenan viendrait de la chapelle de Kerbot.

Les chapelles des orphelinats de Kerhars et de Kerbot étaient petites et modestes. C’étaient surtout des oratoires pour les religieux. Cependant les quatre frères et les quinze élèves de Kerbot tenaient dans la salle qui servait de chapelle. Mais ces deux institutions se retrouvaient pour utiliser la chapelle de Kerlevenan le dimanche et plusieurs fois par semaine.

Bibliographie : Adrien Régent, op. cit. pages 377-380, inventaire général, N° notice : IA00127619, Documentation et remerciements : Gwenola de Gouvello Extrait tiré du livre : «Eglises et chapelles du pays de Rhuys» Raphaël Valéry